Rechercher
  • PAVAMA

l'Art est guérisseur

L'art a des bienfaits pour le cerveau, selon les neurologues. Et selon les neurologues, il serait vital de pouvoir s'y rendre. Car au-delà de l’escapade divertissante, il a été prouvé scientifiquement que l’art a des bienfaits pour notre cerveau.


Lorsque nous sommes face à une œuvre qui nous touche, plusieurs parties du cerveau vont s’allumer, de la vision jusqu’au plaisir. Radek Ptak, professeur en neurosciences à l’Université de Genève, parle d’un "embrasement de tout le cerveau" et de ses différentes zones.


Les petites hormones du plaisir: c’est aussi ce qui va être sécrété à ce moment-là, a expliqué, lundi dans La Matinale, Pierre Lemarquis, neurologue à Toulon, auteur de "L'art qui guérit": "On va sécréter de la dopamine, qui est impliquée dans le mouvement et dans l'élan vital, l'envie de faire quelque chose. Ensuite, il y a aussi la morphine endogène, qui va calmer les douleurs, diminuer notre anxiété et nous calmer. Il y a donc un coté biochimique, qui peut expliquer le côté art = médicament".


La dopamine, elle, donne donc l’envie de bouger, une envie que l'on aurait peut-être un peu perdue avec l'arrêt des activités culturelles. "L’élan vital, oui", estime Pierre Lemarquis.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout